4 décembre 2022

Notre rencontre avec un apiculteur…

Mardi 11 octobre, nous sommes allés visiter la miellerie de Bernard LADAGNOUS à Igon. Bernard est apiculteur, il a choisi de faire ce métier parce qu’il aime beaucoup la nature.

Nous avions préparé beaucoup de questions auxquelles il a gentiment répondu. Nous avons appris beaucoup de choses.

Il nous a expliqué comment les abeilles fabriquent le miel avec le nectar des fleurs : les abeilles butinent le nectar des fleurs grâce à leur trompe, elles le stockent dans leur jabot, elles reviennent à la ruche, elles se le passent de l’une à l’autre jusqu’à ce que le nectar se transforme en miel, puis elles le stockent dans les alvéoles dans le « grenier de la ruche ». Ces alvéoles sont bouchées par de la cire pour la conservation.

Ensuite, il nous a dit comment le miel des ruches arrivé jusque dans le bocal. Tout d’abord, il doit sortir le miel de la ruche. Pour cela, il enfile une combinaison, des gants et une protection pour la tête. Il prend l’enfumoir qui va lui servir à calmer les abeilles. Il retire les cadres remplis de miel. Il les rapporte à la miellerie où il les place dans une machine qui s’appelle un désoperculateur qui sert à enlever l’opercule de cire c’est-à-dire la couche de cire qui bouche les alvéoles.

Puis les cadres vont dans la centrifugeuse qui fait sortir le miel des alvéoles. Le miel récupéré est placé dans un filtre qui enlève les gros bouts de cire avant d’être stocké dans un gros bidon équipé d’un robinet. C’est avec ce bidon que les bocaux seront remplis.

Nous nous demandions également comment la reine était choisie. Nous avons trouvé que cela était cruel. En effet, les abeilles choisissent 5 ou 6 œufs qu’elles placent dans des alvéoles plus grosses (la reine sera plus grosse que les autres abeilles !), elles les nourrissent avec de la gelée royale pour qu’elles grandissent. La première qui sort devient la reine et elle tue toutes les autres pour être sûre qu’on ne prenne pas sa place. La reine vit 5 ans et peut pondre jusqu’à 2000 œufs en saison chaude.

Nous avons aussi appris que les abeilles peuvent sortir toute l’année. A partir de 10°C/12°C, elles partent butiner, mais elles préfèrent la saison chaude et toutes les fleurs du printemps et de l’été.

Bernard nous a expliqué qu’au cours de sa vie, une abeille est tour à tour nettoyeuse, nourricière, gardienne, architecte, ventileuse et butineuse. Il a parlé des ennemis des abeilles : les pesticides qui empoisonnent les fleurs et donc les abeilles, les maladies, les changements climatiques et d’autres insectes comme le papillon gris, le teigne et les frelons.

Nous avons compris que les abeilles ne sont pas méchantes et qu’elles ne piquent que si on les embête ou qu’elles se sentent agressées. Les abeilles sont très importantes, nous devons y faire attention. En plus de nous donner du miel, elles nous permettent de manger des fruits et des légumes puisqu’elles permettent la pollinisation. Si elles disparaissaient, il y aurait beaucoup moins de fruits et de légumes.

Nous avons terminé cette rencontre avec la dégustation de miels délicieux, nous nous sommes régalés!

Nous remercions Bernard et sa femme Cathy de nous avoir aussi gentiment accueillis dans leur miellerie, de nous avoir fait découvrir ce beau métier et l’univers des abeilles! Des vocations semblent être nées!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *