14 juillet 2024

Classe dehors – semaine 10

Après notre photo rituelle et le bonjour au grand chêne, un peu de jeu libre pendant l’installation du coin regroupement… Certains réexploitent ce qui a été fait les séances précédentes, d’autres partent faire de nouvelles découvertes. Mais toujours le même plaisir de revenir à la chênaie !

Aujourd’hui, Maîtresse nous propose de nous transformer en artistes et de faire des mandalas avec des objets de la nature.

Nous devons déjà réfléchir à ce qu’est un mandala ?! L’une d’entre nous en fait à la maison, elle nous explique qu’il faut mettre quelque chose au milieu, tourner autour en posant les mêmes objets et continuer en faisant grandir le rond.

Voilà les oeuvres du jour :

Cette activité nous a bien plu, il faudra le refaire ici… mais aussi en classe !

Maîtresse nous a ensuite demandé de faire comme un des héros d’un livre lu en classe et d’ENJAMBER quelque chose. Il nous a fallu chercher… puis nous avons trouvé une grosse branche coincée… Nous l’avons ENJAMBER.
Puis nous devions passer DESSOUS…
Nous avons même trouver un endroit où l’on pouvait passer DESSOUS une branche tout en ENJAMBEANT une autre !

Le défi suivant n’était vraiment pas facile ! Maîtresse nous a demandé de décoincer la grosse branche et de l’installer entre deux arbres pour nous faire un banc.

Défi très difficile à relever tout seuls, mais en nous y mettant tous et en nous mettant d’accord sur ce qu’il fallait faire, nous avons réussi ! Il a été difficile pour les trois adultes de ne pas intervenir (c’est vraiment le but de ces sorties découverte, encore plus qu’en temps normal en classe) mais elles nous ont laissé faire malgré la lourdeur de la branche et la difficulté du défi. Elles ont pu observer qui était plutôt ingénieux, plutôt organisateur, plutôt meneur d’équipe, plutôt manœuvre efficace, etc. Tous les rôles de la vie d’une groupe se sont mis en place naturellement, sans dispute ni cri, et nous avons tous agi ensemble pour une résultat commun. Quelle fierté après !

Pendant que la grosse branche se faisait déplacer, un gros bout d’écorce est tombé. Nous avons alors observé toute la vie qui se passait dessous, à l’abri du froid et de la pluie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *