14 juillet 2024

Spectacul’air

Nous sommes allés à Science Odyssée à Pau. Louis, notre animateur, a fait des expériences pour nous apprendre des nouvelles choses sur l’air.

L’air est un mélange de plusieurs gaz : le dioxyde de carbone (CO2), le dioxygène (O2), … celui qui est en plus grande quantité dans l’air est l’azote.

Nous avons vu que lorsqu’on mélange de l’azote liquide avec de l’eau bouillante, ça fait une explosion de fumée froide. C’était de la vapeur d’Azote qui restait près du sol.

Nous avons appris que l’air ne peut pas être totalement comprimé. Pour cela, il a rempli une seringue d’air. Il a bouché l’extrémité, il a appuyé de toutes ses forces, l’air prenait moins de place. Il a fait la même expérience avec l’eau, on a vu qu’elle ne pouvait pas être comprimée.

Il a utilisé une cloche avec une pompe à vide. Quand il mettait un chamallow sous la cloche et qu’il enlevait l’air, le chamallow gonflait car il n’y avait plus de pression. Dès qu’il remettait de l’air, le chamallow redevenait tout petit. Il a également mis un ballon de baudruche qui s’est gonflé quand il a enlevé l’air.

Il a mis de l’eau sous une cloche et il a enlevé l’air grâce à la pompe à vide. Comme il n’y avait plus de pression, l’eau s’est mise à bouillir alors qu’elle n’était pas chaude. On a compris que sur le mont Everest, comme il y a moins d’air et donc moins de pression, l’eau peut bouillir à 70°C.

Quand on prend un sèche cheveux et que l’on fait chauffer l’air sous une balle de ping-pong, elle s’envole et on peut la faire changer de direction en inclinant le sèche-cheveux.

Grâce à la machine de WIMSHURST, il nous a montré que l’électricité pouvait traverser l’air.

Louis a assemblé deux demi-sphères (les hémisphères de Magdebourg), ensuite, il a enlevé l’air entre les deux. Comme il n’y avait plus d’air à l’intérieur de la sphère, la différence de pression était trop importante, on ne pouvait plus séparer les deux parties.

Louis a mis dans un tube une bille en métal et un petit bout de papier puis il a retourné le tube : la bille tombait plus vite que le papier. Quand il a enlevé l’air, il n’y avait plus de pression et donc les deux objets tombaient à la même vitesse.

Enfin, il nous a montré que l’air conduit les sons. En effet, il a mis une enceinte sous une cloche, et quand il a enlevé l’air, on n’entendait presque plus la musique. Dans l’espace, il n’y a pas de bruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *