23 janvier 2021

Surprise !

Débutée l’an dernier, l’expérience des ateliers autonomes a été relancée cette année, avec beaucoup de succès auprès des petits comme des deux grandes de la classe… Voir tous ces petits dragonneaux travailler en silence, avec beaucoup de concentration et d’envie est souvent impressionnant !

Mais Maîtresse, les ateliers autonomes, c’est quoi ?
Ce sont des ateliers rangés dans des tiroirs, classés par catégorie (langage, mathématiques, découverte du monde… en « jargon pour les grands »). Les élèves choisissent seuls leur activité et ce qu’ils veulent travailler… Ces ateliers évoluent tout au long de l’année, sont remplacés par d’autres au fur et à mesure des réussites… Chacun est libre de travailler tel ou tel domaine, selon l’envie du jour, l’humeur du matin, le choix est libre… mais tous les ateliers doivent être faits jusqu’à la fin et validés par l’adulte avant de pouvoir le ranger (pas facile quand on est petit d’aller jusqu’au bout d’une activité).
Pour travailler, les enfants peuvent travailler sur une table (individuelle ou collective selon l’envie) et même par terre s’ils le souhaitent. Le seul impératif : utiliser un tapis afin de se libérer suffisamment de place et ne pas empiéter sur l’espace du voisin.
Un classeur a été mis en place, afin de répertorier les ateliers faits et restants à faire (et ainsi partager nos apprentissages avec les familles). Chaque atelier a une étiquette colorée avec sa photo (cf première photo de cet article). A la fin de son atelier, il faut prendre son classeur, trouver l’intercalaire de la même couleur que son étiquette et chercher la photo. Ensuite, l’élève lève le doigt pour que l’adulte valide l’atelier et tamponne la date. Chaque atelier doit être fait au moins une fois et au maximum trois fois.
Il faut ensuite ranger son atelier au bon endroit (chaque tiroir est étiqueté avec une lettre ou un nombre, que l’on retrouve aussi dans le meuble adéquat selon la catégorie). Même le rangement des tapis est un apprentissage : rouler un tapis avec ses petites mains, ce n’est pas inné !

Lors des différents rendez-vous avec les parents, beaucoup d’entre eux ont dit à Maîtresse qu’ils aimeraient être des petites souris pour nous voir à l’œuvre… Alors Maîtresse a décidé de leur faire la surprise ! Elle nous a filmés !!! Nous voici donc au travail, comme tous les matins…

Et ce matin, L cherche des animaux en se repérant sur un quadrillage, J se repère dans l’espace pour refaire un château selon le modèle, A travaille sa motricité fine en mettant des élastiques sur un rouleau, E, E et E découvrent le monde des aimants (ils ont deux faces qui se repoussent), M et E cherchent les prénoms des copains dans les trois écritures, T utilise les mosaics blocks en suivant le modèle, E trie les animaux selon s’ils portent des écailles, des poils ou des plumes, N essaye de cacher les lettres en script avec les mêmes lettres en majuscules, A cherche les dés qui correspondent aux nombres écrits, Ch et A ont fini leur atelier et cherchent les photos correspondantes dans leur classeur, S cherche des animaux en s’aidant d’indices, J recompose une image avec des jetons, I travaille sa motricité fine en faisant un collier, K recompose une image avec des colorinos, Y travaille sa motricité en faisant sécher des chaussettes (après les avoir triées et trouver l’intrus) et J attend un adulte pour validation de son atelier en levant le doigt…

Gaëlle et Maîtresse espèrent que vous apprécierez vous aussi
le calme qui règne dans la classe
et l’envie d’apprendre que chacun démontre tous les matins
en choisissant son atelier avec soin !

Vous pouvez être fier(s) de vos petits… car ce sont devenus des grands !!!

6 réflexions sur « Surprise ! »

  1. On a tellement souvent voulu être de petites souris pour pouvoir secrètement observer nos enfants en classe, merci pour cette vidéo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *