Les habits pratiques pour le froid…

Les périodes froides arrivent… Un petit rappel pratique sur les vêtements les plus adéquats pour les loustics de la maternelle (valables pour les plus grands aussi…) !

À l’école, les enfants essaient de se débrouiller seuls et les adultes les y encouragent. S’habiller et se déshabiller sont tout spécialement des moments où ils doivent vite gagner en autonomie. Récréations, passages aux toilettes, sorties scolaires, séances de motricité, levers de sieste, heure des parents, autant d’occasions de s’habiller et de se déshabiller à l’école.
On pense à son enfant qui va devoir déboutonner – enlever – remettre ses habits à chaque fois et on oublie les colonnes de boutons assortis et les attaches compliquées au profit de fermetures simples.
Idem aux pieds : les chaussures facilement mises seul et les scratchs sont bienvenus, les multi-lacets sont bannis en maternelle, sauf si votre enfant sait les nouer lui-même.

Pour le passage aux toilettes, ils s’y rendent seuls, au besoin (donc sans la présence systématique de l’adulte). Tout vêtement prenant du temps (il est difficile pour un enfant de maternelle de gérer des vêtements moulants et très prêts du corps) ou étant impossible à remettre seul (collant, salopette, etc) gênera votre enfant dans son autonomie…
Zip et velcro sont les deux amis des tout-petits : les doigts encore maladroits ont bien du mal à faire entrer le bouton dans la boutonnière, et encore plus à l’en sortir ! Combien de pipis-culotte auraient pu être évités si les élèves n’avaient pas eu un bouton récalcitrant à leur pantalon ? Une fermeture-éclair ou une taille à gros élastique à son pantalon ou encore du velcro (ou scratch !), qui se ferme ou s’ouvre d’un seul geste, permettent des habillages rapides. Le bouton-pression n’est pas mal non plus, mais un peu plus délicat à la fermeture.

Outre le côté dangereux que la ceinture et les bretelles peuvent présenter en cas de détournement de leur rôle, ils ne sont pas vraiment pratiques : les ceintures pendouillent, les bretelles se coincent, et gênent plus l’enfant qu’ils ne l’aident.

Quelque soit le temps (pluie, froid, neige), nous sortons aérer les méninges pour leur éviter une surchauffe dans la classe ! N’oubliez pas qu’en récréation, ils courent, jouent, sautent, crient, etc, donc ils se réchauffent ! Plutôt qu’un gros pull, mettez-leur plutôt plusieurs couches de vêtements, qu’ils pourront enlever ou remettre en fonction de leur activité physique (technique de « l’habillage oignon » dont on a parlé à la réunion de rentrée !).
Pensez aussi que votre enfant peut décider de s’asseoir pour discuter et donc va se refroidir : un blouson/manteau chaud est indispensable avec ces températures froides.

L’écharpe est une « arme blanche » très efficace en cours de récréation : on peut étrangler à loisir un copain avec ou se faire étrangler… Gloups ! Elles sont donc interdites. Préférez le « col » (sorte de tube dans lequel l’enfant enfile sa tête; existe en polaire, laine, etc), qui ont la propriété de rester bien autour du cou de votre enfant quoiqu’il fasse, protégeant ainsi celui-ci tout le temps du froid de l’hiver !

Si vous mettez 3-4 minutes à enfiler les gants de votre enfant, multipliez ce temps par le nombre d’élèves de la classe pour calculer le temps qu’il nous faudra pour enfiler tous les gants ! Donc si vous souhaitez qu’il ait les mains au chaud, soit vous faites le choix des mitaines moufles, soit vous apprenez à votre enfant à être autonome…

Qui dit froid, dit invasion d’accessoires dans la tenue des élèves (bonnet, col, gants/moufles). N’oubliez pas de noter leur nom dessus ! Quand deux enfants cherchent un col en polaire noir et qu’il n’y en a qu’un, il nous impossible de déterminer à qui rendre l’objet trouvé ! Ce marquage de vêtements est recommandé en toute saison d’ailleurs !

Sachant pouvoir compter sur votre aide dans l’apprentissage de l’autonomie de votre enfant, je vous remercie par avance.

Maîtresse Fabienne