Compte-rendu Conseil d’Ecole du 25 janvier 2018

Etaient présents : Mme DREVOND (enseignante et directrice de l’école), Mme LASSERRE (enseignante), Mme LASSUS (ATSEM),  M PRUDHOMME (Monsieur le Maire), M CARRERE (adjoint municipal, chargé des affaires scolaires),  Mmes PELLETIER, PAYNEAU  et M MEYER (représentants des parents d’élèves – titulaires), Mme ROMAIN (représentantes des parents d’élèves – suppléante).
Excusées :  Mme LATAPIE (enseignante), Mme BLANQUET (DDEN), Mme HOURCADE  (représentante des parents d’élèves – suppléante).

Ordre du jour : Évolution des effectifs, Point des projets des différentes classes, Organisation semaine scolaire (avis sur demande de dérogation votée par le conseil municipal du 12/12/17), Point sécurité/travaux, Questions des parents et/ou de la mairie.

Début du Conseil d’Ecole 18h.

Evolution des effectifs

Suite aux réponses des familles et les contacts pris par d’autres parents pour de futures inscriptions, les effectifs prévisionnels sont : 3 TPS, 7 PS, 5 MS, 5 GS, 9 CP, 8 CE1, 10 CE2, 10 CM1, 7 CM2, pour un total de 64 élèves pour l’an prochain à cette date.

Les nouvelles familles igonaises ne sont pas prises en compte dans ces effectifs, il leur est conseillé de prendre contact rapidement avec la mairie et/ou la directrice.
Rappel : les enfants d’autres communes seront acceptés dans les effectifs de l’école, dans la limite des places disponibles.

Le groupe des CE2 est assez conséquent (10), une réflexion de l’équipe enseignante sera menée (comme l’an dernier) afin de décider de la meilleure répartition des effectifs. La répartition des classes sera donc peut-être différente de l’actuelle, avec le groupe de CE2 scindé en deux. Le choix des groupes sera fait en conseil des maîtres, en fonction de l’autonomie, de la maturité, des fratries, des compétences acquises, les groupes ne seront pas homogènes.
La répartition des élèves sera affichée avant la rentrée de septembre au panneau d’affichage. Un article sera mis sur le site internet de l’école pour informer de cet affichage.

Points des projets des différentes classes

Rappel : tout au long de l’année, projet sur les cinq sens dans les trois classes.

Projets/sorties déjà réalisés :

  • Piscine pour les GS/CP/CE1 (10 séances à la piscine de Nay)
  • Visite du Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn (transport payé par la municipalité, entrées par l’OCCE) 07/09/2017
  • Semaine du goût
  • Participation grande lessive “Ma vie vue d’ici et de là”
  • Projet course longue
  • Spectacle Poc-Poc, sécurité routière (transport payé par la municipalité, entrées financées par l’Education Nationale) 13/11/2017
  • Visite du Père Noël, Marché & chorale de noël :
    jeudi 21/12/2017.
  • Spectacle interactif “Le palais des 5 sens” pour les classes (financement Amicale)
  • Goûter galette des rois (financement Amicale)
Projets/sorties restant à réaliser :

  • Liaison GS/CP : écriture 2 fois par semaine en demi groupe sur le geste graphique pur
  • Intervention Lacq Odyssée sur l’ODORAT
  • Journée du handicap
  • Projet création livre numérique tablettes numériques (prêt CANOPE)
  • Réalisation d’une affiche pour le vide-grenier de l’APE
  • Participation à Festiv’art, thème “Démons et merveilles”
  • Photos de classe (bénéfices pour l’OCCE)
  • Fête de l’école : fin juin 2018
  • Sortie de fin d’année commune aux 3 classes (dernière semaine) sortie LUDOPIA en fin d’année (entrées financées par l’Amicale, transport par la mairie)

 

Organisation semaine scolaire (avis sur demande de dérogation votée par le conseil municipal du 12/12/17)

Comme annoncé dans le calendrier prévu lors du Conseil d’École du 9 novembre 2017, la mairie présente l’analyse des résultats du questionnaire distribué aux familles concernant l’organisation de la semaine (bilan PEDT).

Dans le contexte de l’introduction d’une nouvelle dérogation permettant aux écoles maternelles et élémentaires d’organiser la semaine scolaire sur 4 jours, la Commune d’IGON a souhaité consulter les familles, la communauté éducative (enseignants et personnel municipal) sur le retour de la semaine de 4 jours pour la rentrée scolaire de septembre 2018.

L’enquête a été menée du 15 au 22 novembre 2017 par un dispositif de questionnaire élaboré en concertation avec l’équipe éducative et les délégués des parents d’élèves papier et distribué aux familles via le cahier de liaison de l’école. Les résultats sont anonymes. Les résultats seront rendus publics (présentation en conseil d’école + mise en ligne sur les sites internet de la commune et de l’école). Ils seront annexés au bilan du Projet Educatif Territorial et présenté en conseil municipal et en conseil d’école préalablement aux débats et vote de l’organisation de la semaine scolaire pour la période 2018-2021.

Analyse des résultats

UNE QUESTION PRÉGNANTE POUR LES FAMILLES

La question de la semaine de 4 jours est une question prégnante dans les familles. Nous en avons pour preuve le taux important de participation. 74% des familles représentant 75% des élèves de l’école ont souhaité s’exprimer à ce sujet. La participation a été moins importante pour les parents d’élèves de CM2 qui partiront en 6e l’an prochain et ne seront donc pas directement touchés par la modification de l’organisation pour la rentrée prochaine.

UNE ORGANISATION JUGÉE NON BÉNÉFIQUE AU RESPECT DES RYTHMES DE L’ENFANT

La réforme des rythmes scolaires a pour objectif de faciliter l’apprentissage des savoirs des enfants en respectant mieux leurs rythmes de vie et d’apprentissage. Rappel des objectifs généraux visés par le PEDT :
– Respecter le bien-être et le rythme des enfants
– Encourager la découverte de nouvelles activités
– Renforcer le plaisir d’être à l’école et d’apprendre.

Les familles se prononcent aujourd’hui majoritairement pour dresser un bilan négatif concernant l’objectif de respect du bien-être et du rythme de l’enfant. 82% des familles estiment que l’organisation actuelle n’est pas facteur de réduction de fatigue ou d’énervement chez leur enfant.

La découverte de nouvelles activités semble bien encouragée et soutenu par les parents avec 75 % des familles estimant que l’organisation actuelle permet à leur enfant de participer à des activités intéressantes dans le cadre des TAP.

Les motifs d’insatisfaction concernant l’organisation actuelle résident également dans des préoccupations liées à l’impact sur le budget ou l’organisation familiale.

DES RÉSULTATS EN FAVEUR DU RETOUR À LA SEMAINE DE 4 JOURS ET DU MAINTIEN DES TAP.

La majorité des familles rejette clairement l’organisation actuelle avec 63 % de NON à son maintien et se prononce pour un retour à la semaine de 4 jours. Les TAP semblent encore une fois soutenu par les familles.

Celles-ci rejettent encore plus massivement à 75 % le maintien de l’organisation sur 4,5 jours avec suppression des TAP, confirmant ainsi que l’un des motifs à la satisfaction de l’organisation actuelle réside dans les TAP. De même les familles préfèrent un retour sur 4 jours avec possibilité de maintien des TAP à celui d’un retour à l’organisation antérieure à la réforme de 2014.

LES TAP SOLLICITÉS MAIS PAS À TOUT PRIX

A noter que plusieurs familles ont manifesté leur incompréhension face à l’annonce d’une participation financière plus importante des parents en cas de maintien des TAP (question 8.) Il convient de communiquer et d’expliquer cette nécessaire augmentation de la participation des familles :
– Avec un retour à 4 jours, la commune perd son éligibilité à l’aide de l’Etat au titre du fond de soutien des activités périscolaires et donc une recette d’environ 3000 € affectée exclusivement au financement d’une partie des TAP
– Suppression des contrats aidés permettant le financement de la rémunération d’un agent apportant son renfort dans l’animation des TAP.
– Augmentation du prix des prestations des intervenants extérieurs (fin du régime d’exonération de certaines charges pour beaucoup d’auto-entrepreneur)
– Avec un retour à 4 jours, la commune perd également la recette de garderie du mercredi matin.
– Augmentation de la participation au centre de loisirs Pinocchio en cas d’ouverture le mercredi matin.
– Contexte général des finances publiques très difficile avec la diminution de la Dotation Globale de Fonctionnement de l’Etat.

Dans le contexte budgétaire actuel, avec d’un côté des dépenses plus accrues et de l’autre des recettes plus restreintes, la commune ne serait pas en mesure de maintenir les TAP sans répercuter le coût supplémentaire sur les familles.

Le rejet majoritaire des tarifs proposés indique cependant que les familles ne sont pas prêtes à absorber la hausse du coût du service nécessaire à son maintien.

Après concertation avec les communes de LESTELLE-BETHARRAM et MONTAUT, il a été voté lors du Conseil Municipal du 12/12/2017 une demande de dérogation (décret BLANQUER) pour une organisation hebdomadaire en 8 demi-journées dès la rentrée 2018.

Les horaires d’école seraient les suivants : 8h45-12h15 et 13h45-16h15.

Les Ateliers Pédagogiques Complémentaires (APC) pourraient être proposés par les enseignantes les lundis et jeudis soirs (2 x 45’/semaine, pendant 24 semaines).

Le Conseil d’École est invité à se prononcer par le vote : “Qui est favorable au retour à la semaine de 4 jours avec 4 journées de 6 heures de classe ?” POUR : 7/7 votes – CONTRE : 0/7 votes – S’ABSTIENT : 0/7 votes

Rappel du fonctionnement du vote : 1 siège par enseignant – 1 siège par parent élu au conseil d’école par classe – 1 siège pour M le Maire, 1 siège pour un conseiller municipal.

Le Conseil d’école se prononce à l’unanimité POUR un retour à la semaine de 4 jours.

Le décret prévoit que le DASEN, agissant par délégation du recteur d’académie, peut autoriser des adaptations à l’organisation de la semaine scolaire s’il est saisi d’une proposition conjointe d’une commune et d’un conseil d’école. (Extrait du Décret n° 2017-1108 du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques).

La mairie adressera une demande officielle au Directeur académique, accompagnée des deux avis joints du conseil municipal et du conseil d’école, impérativement avant le 28 février. Les nouveaux horaires feront l’objet d’un examen par le Conseil départemental de l’éducation nationale (CDEN), qui se réunit avant la rentrée scolaire.

Dès qu’une réponse des services académiques sera transmise, les familles seront informées afin de permettre l’organisation de chacun pour la rentrée prochaine.

Point sécurité/travaux :

  • Signal sonore PPMS/intrusion (cf précédents conseil d’école) : la directrice demande où en est l’achat des nouveaux téléphones permettant une liaison inter-classe. La perte du courrier envoyé par la mairie fin décembre a fait ralentir les démarches. La commande est maintenant effective et la réception du colis ne devrait pas tarder.
    En cas d’urgence, si l’école ne répond pas, ne pas hésiter à contacter la mairie.
  • PAI : achat de sacs pour ranger les PAI dans chaque classe effectué.
  • La liste des achats du matériel PPMS pour équiper aussi la classe des grands (lieu de confinement intrusion-attentat) a été transmise à la mairie. Il devrait arriver rapidement.
  • Prises téléphoniques dans la salle de motricité/garderie et le bureau non fonctionnelles.

Suite à la suppression imprévue du contrat CAE à la rentrée scolaire, la municipalité a réorganisé le temps de travail des employés communaux chargés des services périscolaires et du ménage. Le temps consacré à ce dernier a été diminué pour cette année. L’équipe enseignante est consciente de ces difficultés et informe le conseil d’école que les classes restent quand même relativement propres, la priorité étant donnée aux sanitaires. Monsieur le Maire signale qu’il a remercié les employés pour leur adaptabilité lors des situations de crise et/ou urgences de service et pour leur professionnalisme. Il rappelle que l’organisation du ménage sera entièrement revue durant l’été afin de revenir à un nettoyage des locaux optimum.

Questions des parents et/ou de la mairie

Les familles ont été informées du conseil d’école, par voie d’affichage (panneau d’informations), sur le site internet de l’école, ainsi que par un mail de la directrice. Elles ont aussi été destinataires d’un questionnaire des parents d’élèves délégués, transmis par les cahiers de liaison.

6 retours de questionnaires / 44 familles :

– 1 questionnaire retourné sans aucune observation : donc à priori, tout va bien

– 1 autre avec juste « Rien à dire, je trouve que c’est très bien »

– « Comment pouvons-nous savoir les repas de la semaine ? (via site internet …)
Cette question est récurrente en conseil d’école. Merci à chaque parent de tenir compte de la réponse apportée…
Des modifications du prestataire peuvent intervenir à chaque instant. La municipalité ne peut garantir l’exactitude de ceux-ci en amont.
Ce ne doit pas être le menu qui détermine l’inscription aux repas de cantine.
Le menu du jour est affiché tous les soirs sur une ardoise au portail le temps de la sortie des classes (les parents ne rentrant pas dans l’enceinte de l’école y ont ainsi accès), puis affiché sur la porte de service de la cantine (vu que les parents rentrent alors dans la cour). Ceci afin de répondre à la demande des parents soucieux du respect de l’équilibre alimentaire de leur(s) enfant(s).

– Les services périscolaires : « Si un enfant est malade un matin, on paye le repas. Obligé d’anticiper pour les jours suivants sans forcément savoir si ça ira mieux ou pas ».
Ce point est aussi abordé très régulièrement lors des conseils d’école…
Pour rappel, suite à une procédure de marché public, la société LA CULINAIRE a été retenue pour la livraison et la fourniture des repas de cantine. Cette livraison est assurée en liaison froide. Les repas sont livrés tous les jours entre 2h et 4h du matin. Il n’est donc pas possible d’annuler le repas pour le jour-même, celui-ci étant déjà livré… L’annulation est possible la veille avant 9h (cf règlement intérieur services péri-scolaires).
Le médecin consulté donne un délai d’absence à l’école ce qui permet d’anticiper la désinscription.

– Très bien pour La Classe, L’élève et Les Services périscolaires – Pour L’école : « Très bonne école … Dommage qu’il y ait de la « violence »physique » (surtout 1 élève) entre les élèves même petite violence. »
Ne sachant pas de quoi il s’agit, l’équipe enseignante invite le ou les parents ayant rencontré ce type de problème à venir le signaler afin de faire évoluer la situation et demande aux parents délégués de transmettre cette demande.

– « Beaucoup de problème pour joindre l’école par téléphone : l’autre jour, malgré 3 essais, impossible d’avoir de réponse. S’il y a une urgence, je trouve cela vraiment dommage en 2018. Pourquoi le problème de téléphone persiste et n’avance pas ? »
La situation (téléphone qui coupe au milieu de la conversation, ligne impossible à décrocher sans éteindre le combiné, etc) devrait disparaître avec le remplacement des téléphones (cf point 4).
Rappel : en cas d’urgence, si l’école ne répond pas, ne pas hésiter à contacter la mairie.

– L’école : « Concernant les enfants qui viennent en vélo à l’école, ce serait plus cohérent que le règlement s’applique à tout le monde pareil concernant le « stockage » des casques. Certains ont le droit de les mettre au porte-manteau, d’autres doivent être ramenés par les parents »
Il n’y a pas de passe-droit : “pour des raisons de sécurité et de manque de place de stockage, les quelques enfants arrivant seuls à l’école pourront rentrer dans l’école leur casque de vélo (tenu à la main et accroché ensuite au porte-manteaux).Tous les autres devront laisser leur casque à leurs parents.” (Cf article datant de septembre 2017 sur le site internet http://ecolepubliqueigon.fr/2017/09/12/casquevelo/).

Avant de clore la séance, la directrice remercie pour leur présence les membres du conseil d’école et les informe que le 3ème conseil d’école est prévu le 02/07/2018.

L’ordre du jour étant épuisé, clôture du conseil d’école à 19h30 (durée de celui-ci : 1h30).

Ce compte-rendu a été élaboré par l’équipe enseignante et a été validé par la municipalité et les parents délégués avant sa diffusion à l’ensemble des parents.