Intervention Petit déjeuner

Nathalie, puéricultrice de la PMI de NAY, est venue dans notre classe afin de nous parler du petit déjeuner.

Ce repas est l’un des plus importants de la journée. Après une bonne nuit de sommeil, il nous aide à bien démarrer la journée, pour bien grandir et être en pleine forme toute la journée. Maîtresse nous raconte quelque chose qu’elle a entendu : il faut petit-déjeuner comme des rois et des reines, déjeuner comme des princes et des princesses et dîner comme des papis et des mamis tout fatigués.

Chacun a dit ce qu’il prend au petit déjeuner, même Nathalie et Maîtresse !
Nous avons ainsi découvert que certains déjeunent comme leurs parents avec un bol ou une tasse, d’autres prennent encore un biberon. Nathalie nous a expliqué que boire au biberon nous empêche d’avoir une mâchoire bien formée – elle a besoin de croquer plein de choses pour devenir très costaud ! – et aussi de bien parler (il faut une mâchoire habituée à s’ouvrir et se fermer pour bien articuler). Elle nous a alors dit qu’il fallait que nous perdions cette habitude de petits pour montrer à nos papas et nos mamans que nous sommes des grands !
Pour le contenu de ce petit déjeuner, chacun a ses habitudes, très différentes : du lait au chocolat, du lait en poudre (« Papa, il met l’eau puis la poudre », ça a étonné Maîtresse que des grands comme nous prennent le même lait que certains petits frères et sœurs !), des verres de jus de fruits, des verres d’eau, du pain (avec ou sans beurre et confiture – il y en a un qui adore la confiture que sa mamie fait avec les pommes qui va cueillir lui même dans l’arbre !), des gâteaux (faits maisons, les meilleurs, ou achetés tout faits), des céréales… et même seulement des bonbons (Maîtresse a ouvert gros ses yeux en attendant ça !). Maîtresse et Nathalie déjeunent avec des flocons de céréales, beaucoup moins sucrés que les céréales toutes mélangées.

Nathalie nous a expliqué qu’il fallait que notre petit déjeuner soit composé de 3 choses importantes :
du pain que l’on peut remplacer par du pain de mie ou des biscottes. On peut manger des céréales, c’est plein de sucres, ça donne de l’énergie mais pas longtemps, alors que le pain c’est de l’énergie longue durée ! Bien sûr les gourmands peuvent ajouter du beurre et de la confiture, voire du miel.
un produit laitier (lait, yaourt ou fromage), Nathalie nous a dit boire du lait de riz car elle trouve que ça lui fait moins mal au ventre que le lait de vache.
un fruit, soit à croquer, soit en compote soit en jus de fruits; Maîtresse se fait son propre jus de fruits car elle trouve qu’il a plus le vrai goût des fruits et il n’y a pas de sucre ajouté.
Il ne faut pas oublier de s’hydrater, c’est à dire remettre de l’eau dans notre corps. Aussi, si dans notre petit déjeuner, il n’y a rien qui se boit (pas de lait ni de jus de fruits) il faut boire au moins un verre d’eau.

Certains ont dit qu’ils n’avaient pas faim en se réveillant. Nous avons cherché quoi faire pour que l’appétit arrive : s’habiller tout seul et ranger notre chambre, ça donne faim, c’est sûr !

14 enfants sur 18 déjeunent devant la télévision et 4 jouent aux jeux vidéos avant de venir à l’école. Maîtresse nous a alors expliqué que quand nous regardons la télévision le matin, nous arrivons avec notre attention déjà fatiguée, ce qui nous transforme en enfant qui bouge, qui parle, qui fait tomber ses affaires… et qui ne parvient plus à se concentrer en classe ! Les grandes sections l’ont déjà entendu lors des séances de sciences : regarder la télévision le matin, « ça rend notre cerveau tout ramollo ».
Nous avons cherché quoi faire plutôt que regarder la télévision : jouer avec les jeux de notre chambre, dessiner, regarder un livre, discuter avec nos frères et sœurs ou nos parents, etc.

Après ce temps d’échanges, nous avons essayé de constituer un petit déjeuner équilibré avec tout ce que nous avait apporté Nathalie. Bien sûr, elle avait mis des pièges !

Nous avons ensuite partagé ces petits déjeuners équilibrés. Les gâteaux et les chips sont restés dans leur emballage, les céréales aussi. Certains ont découvert que du pain avec de la confiture, c’est drôlement bon !

Merci à Nathalie d’être venue nous apprendre toutes ces choses utiles pour notre santé. Maintenant que l’on sait ce que nous devons prendre au petit déjeuner, nous pouvons l’expliquer à nos parents et grands frères/sœurs ! Et si nous ne nous rappelons pas de tout, Nathalie nous a laissé un papier que Maîtresse a glissé dans nos cahiers de liaison…