Compte-rendu Conseil d’Ecole du 2 juillet 2018

Etaient présents : Mme DREVOND (enseignante et directrice de l’école), Mmes LASSERRE et LATAPIE (enseignantes), Mme LASSUS (ATSEM), M CARRERE (adjoint municipal, chargé des affaires scolaires), Mme BLANQUET (DDEN), Mmes PELLETIER et PAYNEAU  et M MEYER (représentants des parents d’élèves – titulaires), Mmes HOURCADE et ROMAIN (représentantes des parents d’élèves – suppléantes).

Excusés :  M PRUDHOMME (Monsieur le Maire).

Ordre du jour : Évolution des effectifs, Bilan des projets, Projet Classe externalisée ITEP, Vente/don livres, Travaux d’été, Questions des parents et/ou de la mairie.

Evolution des effectifs

A cette fin d’année, 8 départs en 6ème, pas d’autres départs signalés pour l’instant.
Sont déjà prévues les arrivées de 16 nouveaux élèves à la rentrée : 4 TPS, 6 PS, 1 MS, 1 GS, 1 CE1, 1 CM1 et 1 CM2.

4 familles d’enfants nés en 2016 ont fait la demande d’inscription en TPS. Ceux-ci seront accueillis dès septembre. Le village ayant de nombreuses constructions en cours, des arrivées durant l’année doivent être anticipées. Il n’y aura donc pas de rentrée en janvier pour d’autres éventuels TPS (pour les enfants nés entre le 01/08/2016 et le 31/12/2016).

En l’état actuel des prévisions, les effectifs suivants sont prévus pour la rentrée de septembre 2018 :
4 TPS, 6 PS, 6 MS, 6 GS, 8 CP, 9 CE1, 10 CE2, 11 CM1, 8 CM2, soit un total de 68 élèves.

La répartition sera : PS/MS/GS dans la classe de Mme DREVOND (22 élèves), CP/CE1/CE2 dans la classe de Mme LATAPIE (22 élèves + un élève qui devrait arriver en cours d’année en CP) et CE2/CM1/CM2 dans la classe de Mme LASSERRE (24 élèves).

Comme annoncé lors du dernier conseil d’école et expliqué en entretien individuel par Mme LATAPIE aux parents des futurs CE2, leur groupe sera scindé en deux. Le choix des groupes sera fait en conseil des maîtres, en fonction de l’autonomie, de la maturité, des fratries, des compétences acquises, les groupes ne seront pas homogènes.
Des décloisonnements durant lesquels les CE2 seront regroupés avec les CP/CE1 (même cycle) seront mis en place dans certaines matières, une information sera donnée en réunion de rentrée sur leur organisation.
La répartition des élèves sera affichée avant la rentrée de septembre au panneau d’affichage, au cas où des élèves arriveraient durant l’été. Un article sera mis sur le site internet de l’école pour informer de cet affichage.

Cette année, l’équipe enseignante a été sollicitée par l’association de parents d’élèves pour mettre en place « Scoléo » dans l’école, notamment l’opération de livraison à domicile de fournitures. Le principe est simple : sur le site www.scoleo.fr, les parents trouveront la liste pré-établie par les enseignantes, avec des produits de qualité qui ont fait leur preuve dans les classes. L’expérience prouve que les fournitures « fantaisies » sont de moins bonne qualité, ont une longévité moindre, distraient les enfants et sont sources de conflits. Cette liste est une base de commande, il est possible de supprimer les articles déjà en stock et/ou en ajouter. La livraison se fera à domicile et à la date souhaitée (aucune intervention de l’école ni de l’APE).
Comme toute proposition, aucune obligation de participer, les familles restent libres d’acheter le matériel de la marque qu’elle souhaite et où elle le désire ! Mais ce type de démarche peut simplifier le casse-tête des courses scolaires de l’été. Et, en parallèle, les parents feront aussi une bonne action pour l’APE puisqu’une partie des bénéfices des commandes sera reversée à celle-ci !
La liste des fournitures a été transmise dans les cahiers de liaison, mise en ligne sur le site internet de l’école et affichée dans le panneau d’information du portail.

Rappel : Les horaires (pour trois ans : 2018-2021) seront dès septembre : 8h45-12h15 / 13h45-16h15 les lundis, mardis, jeudis et vendredis.

 

Bilan des projets des différentes classes

  • Rappel : tout au long de l’année, projet sur les cinq sens dans les trois classes.
  • Piscine pour les GS/CP/CE1 (10 séances à la piscine de Nay)
  • Visite du Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn (transport payé par la municipalité, entrées par l’OCCE) 07/09/2017
  • Semaine du goût
  • Participation grande lessive “Ma vie vue d’ici et de là”
  • Projet course longue
  • Spectacle Poc-Poc, sécurité routière (transport payé par la municipalité, entrées financées par l’Education Nationale) 13/11/2017
  • Visite du Père Noël, Marché & chorale de noël :
    jeudi 21/12/2017.
  • Spectacle interactif “Le palais des cinq sens” pour les classes (financement Amicale)
  • Goûter galette des rois (financement Amicale)
  • Liaison GS/CP : écriture deux fois par semaine en demi groupe sur le geste graphique pur
  • Intervention Lacq Odyssée sur l’ODORAT
  • Installation composteur
  • Projet création livre sonore numérique tablettes numériques (prêt CANOPE)
  • Réalisation d’une affiche pour le vide-grenier de l’APE
  • Participation à Festiv’art, thème “Démons et merveilles”
  • Intervention puéricultrice PMI sur le petit déjeuner
  • Réalisation de cadeaux pour les fêtes des mères et des pères
  • Photos de classe (bénéfices pour l’OCCE)
  • Fête de l’école : 30 juin 2018
  • Sortie de fin d’année commune aux trois classes 03/07/2018 sortie LUDOPIA en fin d’année (entrées financées par l’Amicale, transport par la mairie)
  • Journée du handicap et des cinq sens 05/07/2018

L’Amicale des Parents d’Elèves est très active, l’équipe enseignante ne pourrait proposer des projets aussi divers et variés sans son aide, ni celle de la municipalité. Elle remercie vivement les parents qui s’investissent pour améliorer la vie de l’école soit en étant bénévole au sein de l’APE, soit en aidant à l’encadrement des activités proposées. Elle remercie aussi la municipalité, pour son soutien financier, matériel et/ou humain pour la réalisation de ces projets.

La nouvelle formule de la fête de l’école (spectacle à 11h, repas participatif, jeux) a rencontré un vif succès. Le seul bémol est l’inaccessibilité des jeux durant l’apéritif offert. Mais le manque de parents bénévoles au sein de l’APE ne permettait pas une autre organisation.

Projet Classe externalisée ITEP

12 familles sur 43 sont venues à la réunion organisée pour présenter ce projet. Etaient également présents Messieurs l’Inspecteur de Circonscription, le Maire, l’adjoint chargé des affaires scolaires, la directrice, le coordinateur pédagogique et le responsable des éducateurs de l’ITEP Gérard FORGUES d’IGON, l’équipe enseignante de l’école.

Mme GUENARD, directrice de l’ITEP, présente son établissement médico-social agréé pour l’accueil de 50 jeunes de 6 à 16 ans. Il a pour mission d’accueillir des jeunes qui présentent des difficultés psychologiques s’exprimant par divers troubles du comportement qui entravent leur socialisation et leur accès à la scolarité et à l’apprentissage (pas de déficience). Il conjugue au sein d’une même équipe institutionnelle, des interventions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques. Un ensemble de professionnels : médecins, infirmières, psychologues, psychomotriciens, orthophonistes, enseignants spécialisés, éducateurs spécialisés et personnels de logistique sont formés pour accueillir ces enfants dans le respect et la bienveillance. Ils proposent un accompagnement thérapeutique personnalisé, adapté à chaque jeune.

M LAFFITTE, coordinateur pédagogique de l’ITEP, explique que, depuis la loi de 2005 sur le handicap, les établissements scolaires ont une mission d’inclusion qui se concrétise parfois par l’accueil à temps plein ou partiel dans une école ordinaire d’un ou de quelques élèves venant d’établissement tel que l’ITEP. Des Unités d’Enseignement Externalisée (UEE), appelées aussi classes externalisées, ont ainsi été mises en place. Depuis cette année, une classe externalisée a été mise en place au Collège Henri IV de NAY.
En raison de sa proximité et de sa collaboration déjà effective (l’école et l’ITEP travaillent ensemble dans la prise en charge de plusieurs élèves de notre école), notre école a été sollicitée pour accueillir dans ses locaux une classe externalisée. Elle disposerait de l’algéco, mis à disposition par la municipalité d’IGON, sur des demi-journées, selon l’organisation définie au préalable avec tous les partenaires, qui pourrait évoluer dans l’année.
Le nombre d’élèves scolarisés au sein de cette classe serait de 5 à 6 simultanément, sur un groupe total d’une douzaine d’enfants. Ils ne compteraient pas dans les effectifs de l’école, mais Monsieur l’Inspecteur signale qu’un regard particulier sur les effectifs de l’école sera apporté si cette collaboration figure dans le projet d’école.
Ces élèves seraient encadrés par un enseignant spécialisé et un éducateur, soutenus par des partenaires dispensant des soins. Le groupe partagerait le temps de récréation avec l’ensemble des élèves de l’école, il déjeunerait à l’ITEP et ne participerait pas au périscolaire.

Bénéfices pour les enfants accueillis dans cette classe externalisée
Ils pourront profiter d’un environnement porteur pour les apprentissages scolaires (stimulation, ambiance) et ainsi apprendre (ou réapprendre) à adopter un positionnement d’élève, s’identifier à des pairs qui n’ont pas de troubles particuliers et se confronter à un environnement moins protecteur et en lien avec la « vie ordinaire », afin de développer de nouvelles capacités d’adaptation ainsi que des capacités de communication et de socialisation.
L’inclusion n’est pas une fin mais un moyen. Elle offre le cadre aménagé pour permettre aux enfants d’ajuster leurs actions, leurs comportements dans un environnement d’apprentissage classique et de développer des relations au sein du groupe. Les interactions continues avec un environnement « ordinaire » sont déterminantes pour mettre en place des repères. Le but final étant qu’ils puissent réintégrer leur établissement d’origine (pas de projet d’inclusion au sein des classes de l’école).

Bénéfices pour les enfants de l’école publique
Les enfants (et leurs parents) pourront découvrir le monde du handicap. Ils vont ainsi apprendre la tolérance, le respect des autres et des difficultés, apprendre à accepter les différences, apprendre à vivre tous ensemble.
Du point de vue de la sécurité, il y a aura deux adultes de plus pour la surveillance de récréation. La gestion des éventuelles difficultés rencontrées durant ces moments là et l’utilisation du message clair vont être plus facilement mis en œuvre (10% d’élèves à surveiller en plus mais surtout 50% d’adultes en plus pour assurer cette surveillance).

Suite aux difficultés rencontrées les années passées, un changement de regard sur les enfants ayant des troubles du comportement va pouvoir s’opérer. Il faudra prendre le temps de s’installer pour permettre le travail sur les représentations tant de l’école primaire que de l’ITEP. Il est en effet important de donner une meilleure connaissance du fonctionnement de l’ITEP et des enfants qui y sont accueillis, non seulement pour les enseignants et les élèves mais aussi pour les parents et l’ensemble de la population igonaise. Car les élèves de l’école retrouveront des enfants ayant les mêmes difficultés une fois arrivés au collège (les collèges de secteur autant privé que public accueillant des classes spécialisées). De même, si un enfant change d’école car il déménage ou autre, il retrouvera la même situation, mais souvent sans personnel formé pour prendre en charge ces élèves avec troubles du comportement (il y en a dans toutes les écoles, diagnostiqués ou pas, pris en charge ou pas).
Pour l’équipe enseignante de l’école, cette collaboration avec une équipe multidisciplinaire aura forcément un apport professionnel pour la prise en charge des enfants à besoins éducatifs particuliers. Le travail d’équipe déjà présent sera renforcé par des échanges quasi quotidiens avec des professionnels formés et spécialisés dans la difficulté scolaire. Cela ne pourra être que bénéfique pour tous les élèves scolarisés dans leurs classes.

Le Conseil d’École est invité à se prononcer par le vote : “Qui est favorable à la création d’une Unité d’Enseignement EXternalisée de l’ITEP Gérard Forgues dans l’école Arc-en-ciel ?”
POUR : 7/7 votes – CONTRE : 0/7  votes – S’ABSTIENT : 0/7 votes
Rappel du fonctionnement du vote : 1 siège par enseignant – 1 siège par parent élu au conseil d’école par classe – 1 siège pour M le Maire, 1 siège pour un conseiller municipal.
Le Conseil d’école se prononce à l’unanimité POUR la création d’une Unité d’Enseignement Externalisée de l’ITEP Gérard Forgues dans l’école Arc-en-ciel.

La directrice rappelle que les prises en charge actuelles effectuées par le SESSAD de l’ITEP se déroulent dans le bureau des enseignants. Elle demande à la mairie si celles-ci pourront se dérouler dans l’algecco l’an prochain pour des raisons de confidentialité (du contenu du bureau mais aussi des prises en charge -ne pas être interrompus-) et de praticité. M CARRERE donne son accord et conseille de consulter directement le coordinateur pédagogique de l’ITEP à ce sujet.

Vente/don livres

L’école stocke du matériel pédagogique (livres, manuels scolaires, cartes, etc) inusité car trop obsolète. Ce matériel ayant été financé par le budget municipal, l’équipe enseignante demande l’autorisation de procéder à sa vente / à des dons.
Ce stock doit être regroupé à un endroit. La municipalité le récupèrera et envisagera ensuite ce qu’elle en fera (dons à des associations caritatives, ventes, etc).

Travaux d’été :

  • Remerciements de l’équipe enseignante pour l’achat d’une nouvelle photocopieuse.
    Contrairement à la précédente, celle-ci permet l’impression en couleurs, utile pour l’adaptation pédagogique de certains élèves.
    La directrice demande la procédure à suivre pour commander les cartouches d’encre. M CARRERE va se renseigner et lui transmettre les informations.
    L’équipe enseignante rappelle que le budget photocopies/an est conséquent car elle a fait le choix de ne pas acheter des manuels de lecture/maths, les programmes évoluant souvent, cela évite les remplacements à chaque nouvelle réforme (dépenses conséquentes). De plus, cela permet de proposer des lectures différentes chaque année afin de s’adapter aux élèves accueillis et éviter les redites sur les trois années du cycle.
  • signal sonore PPMS/intrusion – téléphone : De nouveaux téléphones ont été achetés. Remerciements à la mairie. L’utilisation de l’appel en interne entre les classes donne pleinement satisfaction. Prises téléphoniques dans la classe maternelle, la salle de motricité/garderie et le bureau non fonctionnelles.
  • la liste des petits travaux à réaliser durant l’été par les employés municipaux (merci d’avance à eux).
  • vérification de la porte de la salle de sieste, difficile à ouvrir parfois (pas de problème de serrure)
  • serrure du portail qui dysfonctionne toujours
  • Classe des grands : installation d’étagères dans le meuble blanc
  • faire le traçage des lettres (gabarits fournis par l’école) dans le quadrillage et les marelles
  • refaire le traçage rouge devant le portail
  • fermeture “groom” à ôter dans le placard de la salle de sieste
  • lumières dans toilettes préau : très sombres pour les enfants mais aussi pour le ménage du soir (voir la force des ampoules ?)
  • réparation des pédaliers
  • fixer les deux étagères (couloir maternelle et classe des CP/CE1)

 

Questions des parents et/ou de la mairie

Les parents délégués relaient les échos positifs des parents envers l’équipe enseignante et les services de la Mairie, reçus tout au long de l’année.

Ils ont fait passer un questionnaire dans le cahier des élèves, ainsi que par mail, et font lecture aux membres du conseil de ces retours. Pour information, retour de 6 questionnaires pour 43 familles, les délégués signalent que ces questions ne reflètent pas l’ensemble des parents.

Ecole/Elève

« Plus de sports et des présentations » – « Plus de sorties (promenades en forêt, musées, jeux …) » – « Enfant aimerait faire de la biologie, de la chimie, de l’électronique … »

CF listing des projets réalisés dans l’année : peu de sorties cette année, mais pour chaque période, un projet a été proposé, voire plusieurs. L’équipe enseignante cherche chaque année à se renouveler afin de proposer des activités innovantes et porteuses de sens pour les élèves, tout en répondant aux exigences des programmes scolaires.

Les enfants étant scolarisés en classe cycle, les compétences sont toutes travaillées mais réparties sur trois ans, avec des choix pédagogiques de l’équipe enseignante pour les acquérir.

« Plus de participation des parents, autre que les devoirs, difficultés à savoir ce que les enfants apprennent »

Les délégués trouvent que de nombreux moyens de communication sont utilisés pour communiquer avec les parents.

Pour les plus grands, les cahiers passent régulièrement dans les familles. Le site internet est une vitrine virtuelle de ce qui est proposé aux élèves afin d’aider les parents des enfants parlant peu de ce qui se passe à l’école. 42 familles sur 43 reçoivent un mail les avertissant de la parution d’un nouvel article, l’information de la mise en ligne est donc opérationnelle. Ce sont des supports pour les parents pour en discuter avec les enfants. Même si cela est parfois difficile à accepter, certains enfants préfèrent ne pas raconter ce qui se passe à l’école et garder leur “jardin secret”

De plus, l’équipe enseignante se rend disponible, répond régulièrement aux questionnements des familles les sollicitant. Elle invite les parents à se saisir des différents outils proposés pour faire des commentaires et échanger avec les élèves et/ou les enseignantes (commentaires sur le site, cahier de liaison, mails, discussion, etc).

Services périscolaires

« A la garderie, proposer des ateliers lecture, peinture … »

Comme leur nom l’indique, les services périscolaires sont mis en place afin de proposer un moyen de garde des enfants pour les parents qui n’ont pas la possibilité de déposer leur(s) enfant(s) à l’école le matin et de le récupérer le soir aux « bons » horaires. Ce n’est pas un centre de loisirs.

Le choix de son activité est laissé à l’enfant (travail scolaire, lecture, jeux, repos,…), dans le respect des consignes données par le personnel en charge du temps de garderie.

Des livres, jeux, coloriages, etc, sont à disposition. Des enfants apportent aussi des romans à lire.

La peinture n’est pas possible à mettre en place pour des raisons de gestion de matériel.

« Possibilité d’afficher les menus « plus lisiblement » et dès le matin (afin de pouvoir en discuter avec l’enfant) »

L’affichage des menus est une question récurrente du conseil d’école.

Il est affiché à 7H30, après vérification de la livraison des repas, sur la porte de la cantine.

« Prélèvement de la cantine, la garderie et des TAP : 3 prélèvements très rapprochés (06.06.18, 29.06.18 et 13.07.18) ; est-il possible d’étaler les prélèvements car cela fait beaucoup sur un peu plus d’un mois ?

Il y a eu une erreur de facturation à la mairie, qui s’en excuse. Cette situation exceptionnelle ne devrait pas se reproduire.

Autres remarques

« Demande à ce que les parents venant avec leur chien, les tiennent en laisse »

L’équipe enseignante rejoint les parents sur ce point.

Il y a eu un chien errant devant l’école à la sortie des classes, qui a effrayé des enfants. M CARRERE rappelle qu’en cas de chien errant, il faut contacter le secrétariat de mairie, qui appellera pour que celui-ci soit pris en charge.

Il est rappelé que les animaux sont interdits dans l’enceinte de l’école et qu’ils ne peuvent pas être attachés au portail.

« Lors du Conseil d’école n° 2 du 25.01.2018, il était annoncé une sortie à « Ludopia » la dernière semaine d’école (soit la semaine prochaine). Est ce que cette sortie se fera ou bien sera t-elle oubliée comme celle annoncée lors du Conseil d’école du 09.02.2017 (sortie au « sentier pieds nus ») ? »

L’équipe enseignante regrette que la famille qui pose cette question ne l’ait pas interpellée plus tôt. Cela lui aurait permis d’expliquer que cette sortie, annoncée effectivement au 2ème conseil d’école comme chaque sortie de fin d’année, n’a pas été oubliée. Seulement, la structure “Sentiers aux pieds nus” a tellement de succès auprès des écoles, crèches, etc, qu’il faut réserver pour les groupes en décembre pour le mois de juin suivant, ce que l’école ignorait. Quand la directrice a téléphoné lors de son jour de décharge fin janvier pour réserver, il ne restait aucune place. Cette annulation par manque de place avait d’ailleurs été expliqué aux membres de l’APE et à la mairie, financeurs de la sortie, lors du dernier conseil d’école. Effectivement, cette explication n’a pas été mentionnée dans le compte-rendu, vu qu’il y a quand même eu une journée de fin d’année proposée aux élèves en remplacement.

« Rien à dire, tout va bien »

Lire un tel commentaire est apprécié…

M CARRERE informe les membres du conseil d’école des changements de tarifs des services périscolaires pour l’an prochain, votés en conseil municipal.
Toutes les familles vont en être informées lors de la remise des dossiers d’inscriptions.
Les repas seront toujours fournis par la Culinaire, tarif pour les familles : 3€65.

Garderie : matin 10€80/mois occasionnel : 1€50, soir 18€/mois occasionnel : 2€50, matin+soir 26€/mois occasionnel : 3€.

L’ordre du jour étant épuisé, clôture du conseil d’école à 20h (durée de celui-ci : 2h).