Grottes sacrées des maternelles

Pendant deux semaines, Marine et Victoire sont venues de leur école des maîtres et des maîtresses pour venir observer notre manière de travailler. Elles nous ont aussi proposé de faire de nouveaux parcours en motricité (article en cours d’écriture) et de peindre à la manière de…
Après avoir observé une image représentant des hommes préhistoriques en train de peindre (issue de l’album « La grotte sacrée »), elles nous ont proposé de les imiter.
Voici les textes que nous avons écrit en dictée à l’adulte à Maîtresse ensuite.

Pour fabriquer de la peinture comme les hommes préhistoriques

Nous avons mis de la poudre qui s’appelle de l’argile.
Nous avons ajouté de l’eau.
Nous avons mélangé, il ne fallait pas voir la différence entre l’argile et l’eau.
Nous avons mis des épices pour faire de la couleur. A la table des grands, le groupe avait du curcuma, pour faire du jaune. A la table des moyens, le groupe avait du poivre, pour faire du gris. A la table des petits, le groupe avait du paprika, pour faire du rouge.

Pour transformer notre feuille en grotte sacrée

Sur une feuille, nous avons mis notre prénom. Nous l’avons retournée.
Nous avons sali la feuille en roulant une craie grasse dessus.
Puis nous avons froissé la feuille et déplié sans la déchirer ni faire de trous.

Pour peindre comme les hommes préhistoriques

Dans des bouchon, nous avons de la peinture.
Sur la table, nous avons des modèles d’animaux des temps préhistoriques pour nous aider.
Nous avons peint avec nos doigts comme les hommes préhistoriques.

Pour imiter le temps qui passe

Nous avons fait tomber toute la poussière de peinture.
Il ne reste maintenant que des traces, comme dans les grottes que l’on voit maintenant.

Chacun rapportera bientôt sa peinture rupestre à la maison !