Colporteur de sciences à l’école: l’odorat!

Juste avant les vacances de février, une dame est venue avec tout un tas de matériels pour nous faire découvrir les familles d’odeur. Nous devions essayer d’associer un flacon et l’image lui correspondant. Nous avons appris beaucoup de choses.

L’odorat est le sens qui nous permet, à travers les odeurs, de comprendre le monde qui nous entoure.

Dans notre nez se trouve le bulbe olfactif recouvert de petits cils captant les odeurs et permettant la liaison jusqu’au cerveau. La partie du cerveau qui commande la reconnaissance des odeurs est la partie des émotions ce qui explique que l’on dit « aimer ou détester une odeur » car cela nous renvoie à un bon ou à un mauvais souvenir. Voilà pourquoi, selon les personnes, une même odeur peut être aimée ou détestée.

L’odeur est transportée par l’air jusqu’à notre nez. On ne peut pas la voir car elle est faite de molécules microscopiques.

Les odeurs peuvent être contenues dans différentes parties : écorces, fleurs, graines, tiges, racines.

En moyenne, un être humain peut reconnaître 50 à 150 odeurs grâce à sa mémoire olfactive (mémoire des odeurs). Ceux qui fabriquent des parfums peuvent reconnaître entre 5000 et 15000 odeurs !

 

Voici les familles d’odeur que nous avons découvertes :

  • Famille des fleurs: nous devions reconnaître la rose, le jasmin et le géranium.
  • Famille des aromates: nous devions reconnaître la badiane, la lavande et la menthe.
  • Famille des épices: nous devions reconnaître la cannelle, le poivre et le clou de girofle.
  • Famille des agrumes: nous devions reconnaître la bergamote, le citron et l’orange.
  • Famille des bois et famille des arômes artificiels: nous devions reconnaître les odeurs par le biais de diffuseurs.

 

Nous avons remarqué que notre nez sature lorsqu’il sent trop d’odeurs.

Nous avons appris également qu’une même plante peut fournir des odeurs très différentes : par exemple l’oranger avec le zeste contenu dans sa peau, la fleur qui donne l’arôme fleur d’oranger et les feuilles qui sont utilisées pour leur forte odeur épicée. Nous avons terminé ces ateliers par une dégustation de parfum. Un régal pour notre bulbe olfactif !