27 octobre 2021

Les états de l’eau… suite…

Comme promis, la suite de notre découverte des différents états de l’eau…

En nous appuyant sur notre quotidien à la maison, nous avons réfléchi sur les conditions d’accélération de l’évaporation de l’eau et avons émis des hypothèses que nous avons éprouvées lors de nos expériences en classe

Pour chacune de nos expériences, nous avons mesuré la quantité d’eau au début et à la fin de l’expérience grâce à des repères visuels et avec un bécher gradué pour plus de précisions. Bien évidemment, c’est la même quantité d’eau qui a été mise dans les verres et les assiettes d’une même expérience. Nous avons observé et noté nos remarques sur trois jours…

Nous avons appris aussi avec Maîtresse que l’eau se transforme en vapeur à 100°C.

Expérience 1: La seule présence de l’air suffit à l’évaporation.

Expérience 2: Le vent constitue un facteur d’accélération.

Expérience 3: La surface de contact avec l’air augmente l’évaporation.

Expérience 4: La présence de la chaleur est également un facteur important d’évaporation.

A l’issue de nos expériences en classe et de nos relevés, l’évaporation a été augmentée avec autant d’importance grâce au vent et à la chaleur, mais aussi grâce à la surface en contact avec l’air.

Conclusion: Les jours de grande lessive, privilégiez les jours de grand chaud et/ou avec du vent!!!

Au tour de la condensation, plus facile!

Maîtresse a fait bouillir de l’eau qu’elle a versée dans un bol, nous avons vu la vapeur. Nous avons ensuite posé une assiette transparente sur le bol d’eau brûlant et nous avons observé la formation de la buée sur l’assiette. Au contact d’une température plus fraiche , la vapeur d’eau se retransforme en eau liquide sous forme de gouttes.

Savoir tout cela va nous être très utile pour continuer notre travail autour de l’eau…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *