27 janvier 2022

Modifications du Protocole Sanitaire National

Une mise à jour du Protocole National a été faite le 26 novembre 2021 (https://www.education.gouv.fr/covid-19-questions-reponses).

A compter du lundi 29 novembre, il n’y aura plus de fermeture systématique de classe au premier cas mais un dépistage systématique des élèves concernés.

Les tests (PCR ou antigénique) seront effectués par les responsables légaux, chez un professionnel de santé de leur choix.

En cas de test positif chez un élève

Pour interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire, lorsque l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, il est essentiel de respecter une période d’isolement et que les parents le signalent immédiatement à l’école.

Après l’apparition d’un cas confirmé d’un élève, sa classe ferme provisoirement.

La survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne par principe la suspension immédiate de l’accueil en présentiel, pour une durée de 7 jours, des élèves de la classe concernée et des cas contacts dans l’école. Toutefois, ces élèves pourront poursuivre les apprentissages en présentiel sous réserve de présenter un résultat de test négatif.

Selon les règles de non-brassage mis en place dans l’école, 1 classe = 1 groupe : seuls les élèves de la classe seront considérés comme contacts à risque identifiés, ainsi la fratrie de l’élève concerné.

Seuls les élèves qui présenteront un résultat de test négatif pourront revenir en classe afin de poursuivre les apprentissages en présentiel.

Les retours d’élèves se feront par demi-journée (pas de retour durant la demi-journée, seules les arrivées à 8h45 ou 13h45 seront possibles). Dans ce cas, le résultat négatif du test remplace l’attestation sur l’honneur des parents précédemment demandée. Aucun élève sans document prouvant un résultat négatif ne sera accepté.

Les élèves testés positifs devront s’isoler 10 jours, à partir du début des symptômes pour les cas symptomatiques et à partir du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques.
Si l’élève a toujours de la fièvre au 10ème jour, ce délai est prolongé jusqu’à 48h après la disparition de celle-ci.

Les élèves qui ne seront pas testés ne pourront revenir en classe qu’après un isolement de 7 jours.

Si néanmoins une classe doit fermer (plus de 3 cas dans la même classe), ce sera sur prescription conjointe de l’Agence Régionale de Santé et du médecin de l’Education nationale.

Dans l’attente des retours en classe

Une continuité pédagogique sera assurée pour les élèves le temps des passages de tests.

Ensuite, comme vous vous en doutez, les enseignantes ne pourront pas assurer temps de classe pour les présents et distanciel pour les absents, elles transmettront à ces derniers le travail réalisé en classe comme en cas de maladie ordinaire.

Et après…

Durant 7 jours (temps d’incubation de la maladie où la vigilance de tous doit être accrue), les élèves testés négatifs revenus à l’école (du CP au CM2) devront porter un masque en extérieur (récréations) et les activités à risque en intérieur seront limitées (sport, chant…).

Un nouveau dépistage est fortement recommandé au bout de ces 7 jours pour les élèves qui ont été testés négatifs lors du premier test, sans qu’il soit toute fois obligatoire par les textes pour la poursuite ou la reprise de la classe.

Pour la tranquillité de tous, nous vous invitons vivement à faire effectuer ce test.

Pour ceux qui préfèrent les visuels

Vous trouverez ci-après des infographies qui résument les textes en vigueur à ce jour :

Si l’école m’appelle pour m’informer que mon enfant est malade

Dès que l’état d’un enfant préoccupe l’équipe éducative, quelque soit la situation, ses parents sont informés et doivent venir le chercher.

En cas de suspicion (fièvre ou signes évocateurs), l’enfant devra consulter un médecin qui décidera de la pertinence ou non d’un test COVID.
Les représentants légaux transmettent le plus rapidement possible (par SMS ou EDUcartable) les informations nécessaires au suivi de la situation (confirmation/infirmation du cas). Cela permet de gagner en réactivité lorsque le cas est confirmé. 

A son retour, il faudra remettre soit les résultats du test négatifs, soit l’attestation sur l’honneur signée des parents qu’un avis médical a été demandé sans test prescrit (nouveau modèle à télécharger dans l’onglet « documents à télécharger » de ce site).

A défaut d’information ou d’avis médical, l’élève ne pourra retourner dans l’établissement qu’après un délai de 10 jours. 

Comptant sur votre compréhension,

Bien cordialement
La directrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *