22 avril 2024

Bouteille des émotions

Après que la classe ait remis de l’ordre dans les photos qui se sont toutes mélangées dans l’ordinateur de Maîtresse, les GS ont fait une dictée à l’adulte pour expliquer comment nous avons transformé nos bouteilles de sodas en bouteilles des émotions.

Photo 1

Nous avons trié les perles par couleur et par forme. Nous avons gardé du rouge pour la colère, du bleu pour la tristesse, du vert pour la sérénité, du rose pour l’amour, du jaune pour la joie.

Pour la peur, nous avons pris un bouton noir, un bouton gris clair et un bouton gris foncé. Il fallait des petites tailles sinon ça ne rentrait pas dans la bouteille.

Nous avons mis trois perles de chaque couleur dans une boîte. Dans le rouge, il fallait prendre une perle avec une lettre parce que, quand on est en colère, on dit des gros mots ou des mots qui font mal au cœur.

Photos 2 et 3

Nous avons mis des paillettes de calme.

Nous avons pris une cuillère et pour verser les paillettes dans la bouteille, nous avons utilisé un entonnoir.

Quand les paillettes ne voulaient pas descendre de l’entonnoir, nous avons tapoté ou secoué. Quand elles étaient hyper collées, nous avons pris une aiguille en plastique pour les faire sortir.

Photo 4

Nous avons pris une autre bouteille, nous l’avons remplie avec le robinet de la classe.

Nous l’avons un peu vidée dans notre bouteille jusqu’à ce que Gaëlle ou Maîtresse nous dise « stop » (1/3 de la bouteille).

Photo 5

Nous avons transvasé de l’huile, il fallait deux cuillères. Nous avons versé l’huile dans l’entonnoir jusqu’à ce que l’huile arrive dans la bouteille.

Photo 6

Nous avons mis nos émotions dans la bouteille.

Nous avons transvasé des sequins avec la cuillère, Maîtresse ou Gaëlle nous faisait un entonnoir avec leur main.

Photo 7

Nous avons transvasé de l’eau (2/3 bouteille).

Photo 8

Nous avons transvasé de la colle avec un pichet et l’entonnoir (1/4 de la bouteille).

Photo 9

Nous avons transvasé de l’eau jusqu’au trait du bas du bouchon.

Maîtresse ou Gaëlle a bien fermé la bouteille.

Nous sommes très fiers de nos bouteilles des émotions !

Quand nous sommes comme le monstre de l’album « la couleur des émotions », tout barbouillés, nos émotions sans dessus dessous, il nous suffit de secouer la bouteille et de regarder les paillettes de calme se reposer tout doucement pour que toutes nos émotions retombent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *